logo Slowy

Fibres textiles synthétiques : des matières à éviter ?

T-shirts, pantalons, vêtements de sport, les fibres synthétiques sont partout et se propagent dans nos gardes robes depuis des années de par leurs propriétés, comme la résistance ou l'imperméabilité. Mais les matières synthétiques, issues du pétrole ou du charbon, sont extrêmement nocives pour l’environnement et donc incompatibles avec une mode éco-responsable.
Fibres synthétiques, artificielles et naturelles

La liste des fibres synthétiques

Les matières synthétiques font partie de la famille des fibres chimiques, dans laquelle s’ajoutent les matières artificielles. Les matières synthétiques n’existent pas dans la nature, elles sont fabriquées via des processus chimiques.

Voici la liste des fibres synthétiques les plus connues : 
Bon à savoir
A savoir : Les fibres artificielles quant à elles regroupent par exemple le viscose, le bambou, le lyocell, l’acétate…

Matières synthétiques : origine et mode de fabrication

Les matières synthétiques furent inventées dans le but d’imiter et de surpasser les matières naturelles, trop coûteuses et plus fragiles. 

Les matières artificielles furent créées avant les matières synthétiques grâce à l’exploitation de polymères naturels comme la cellulose. Le procédé de fabrication est légèrement différent des matières synthétiques : les fibres synthétiques se fabriquent à partir de polymères synthétiques qui sont fondus afin d’être transformés en fils servant à tisser les vêtements. 

Même si le premier procédé peut sembler plus naturel, les deux utilisent des produits chimiques nocifs pour l’environnement via la polymérisation. La fabrication des matières synthétiques est souvent délocalisée à l’étranger dans des usines ou les conditions de travail des ouvriers sont déplorables. Ces derniers respirent de fortes odeurs de produits chimiques toute la journée et mettent leur santé en danger.

Les premières fibres synthétiques à voir le jour sont l’acrylique et le polyamide au cours des années 1930, suite à de nombreuses recherches dans le domaine du plastique. Les années 1950 voient apparaître le polyester et d’autres matières moins connues comme le polyvinyle et le polyacrylique. Enfin, en 1960 apparaît l’élasthanne, aussi connu sous le nom de lycra, une fibre synthétique très élastique.

Avantages et inconvénients des fibres textiles synthétiques

Acheter une matière synthétique : les avantages

Les vêtements synthétiques sont connus pour leurs propriétés élastiques, résistantes, imperméables… Ce sont des qualités difficiles à obtenir par le biais des matières naturelles, mais à quel prix pour l’environnement ? 

Concernant le prix pour le consommateur, ce dernier est généralement abordable voire alléchant. Les vêtements synthétiques sont très utilisés au sein de l’industrie de la Fast Fashion (production rapide de vêtements très peu chers).

Les inconvénients des vêtements synthétiques

Plusieurs points d’alertes sont importants à connaître concernant les matières synthétiques de votre garde robe : 
  • Leur fabrication est faite à base d’hydrocarbures comme le pétrole et le charbon. Ce sont des ressources épuisables et polluantes.
  • Elles polluent aussi pendant leur cycle de vie en relâchant à chaque lavage des microparticules plastiques trop fines pour être filtrées par les stations d’épuration. Ces particules terminent dans l’océan et détruisent la biodiversité. 
  • Les produits chimiques utilisés lors de la fabrication des vêtements synthétiques peuvent entraîner des allergies.
  • Les tissus synthétiques sont très peu voire pas du tout respirants pour la peau : ils font transpirer et gardent la transpiration. 

Utilisation de vêtements synthétiques : bonne ou mauvaise idée ?

La production et le lavage des vêtements en fibres synthétiques sont mauvais pour l’environnement. Leur utilisation doit être évitée ou réduite au maximum en privilégiant les articles qui ne doivent pas être lavés souvent (sac à dos, chaussures…). 

Les matières recyclées synthétiques comme le polyester recyclé permettent de donner une seconde vie à ces fibres. Pour fabriquer 1 kg de polyester, il faut 1,5 kg de pétrole : aujourd’hui, 70% des fibres synthétiques proviennent du pétrole. Chaque année, la production mondiale de 40 millions de tonnes de polyester nécessite 70 millions de barils de pétrole.
Bon à savoir
Voici quelques conseils pour réduire la pollution de vos vêtements synthétiques et éviter la diffusion de microparticules dans l’océan : 
- Il existe un sac de lavage limitant de 80% leur diffusion (sac Guppy Friend). Il suffit de mettre les vêtements synthétiques dans le sac, puis de passer ce sac à la machine. Les microparticules peuvent ensuite être vidées dans la poubelle.
- Laver les vêtements en élasthanne à 30 degrés maximum, espacer les lavages et ne pas utiliser l’essorage. Idem pour le repassage, une température faible est préférable (moins de 150 degrés).
- Privilégier la seconde main et les matières synthétiques recyclées comme le polyester recyclé ou le nylon recyclé (econyl).
- La meilleure alternative est de bannir les matières synthétiques d’opter pour des matières naturelles comme le lin, le coton bio, la soie labellisée, la laine non traitée…

Décryptage des matières synthétiques les plus connues

Le polyester

La matière première la plus produite dans l’industrie textile. Il peut être utilisé pour la majorité des vêtements (pulls, manteaux, chemisiers…). Il est même utilisé dans d’autres industries, comme par exemple pour la fabrication de stores, voilages et rideaux grâce à son élasticité et sa résistance à l’abrasion.

L’élasthanne (lycra)

C’est une matière fabriquée à base de polyuréthane. Cette fibre est réputée pour son élasticité. Elle est souvent utilisée pour les vêtements de sport, les jeans et les maillots de bain.

Le polyamide (nylon)

Il existe différents types de polyamide, le plus connu est le nylon. Cette matière est légère, imperméable et extensible. Sa production nécessite une grande quantité d’eau et n’est absolument pas écologique. 

En savoir plus

Polyester recyclé : une matière écologique ?
Le polyester recyclé est une matière répandue, tant dans la mode que dans l’outdoor qui présente un intérêt écologique.En savoir plus