logo Slowy

Modal : tout savoir sur cette matière artificielle

Tout comme le tencel, le modal est une fibre artificielle lancée par l’entreprise Lenzig dans les années 1960. Le modal est souvent confondu avec la viscose. Fabriqué grâce à des composants naturels (pulpe de bois de hêtre) et une transformation chimique, il est catégorisé dans la famille des tissus artificiels.
Modal : une matière artificielle fabriquée à partir de bois de hetre

Définition et mode de fabrication du modal

La fibre du modal est obtenue en transformant de la pulpe de bois de hêtre en fils grâce à plusieurs procédés chimiques, tout comme son cousin le lyocell, fabriqué à partir d’eucalyptus. Ce dernier est considéré comme un tissu écologique, à plus grande échelle que le modal.

Pour fabriquer du modal, on enlève l’écorce du bois de hêtre puis on découpe le bois en morceaux très fins afin d’en extraire la cellulose. Les produits chimiques sont ensuite ajoutés pour obtenir la fibre textile. Tout comme le lyocell, le solvant utilisé dans cette étape de fabrication n’est pas toxique et recyclé à 99%.
Au toucher, les vêtements en modal sont doux, souples et élastiques. Ils sont plus solides que la viscose et prennent souvent la forme de mailles. C’est un tissu respirant et léger qui pourrait être comparé au coton ou à l’élasthanne grâce à son confort : on l’utilise beaucoup pour les sous-vêtements, les pyjamas, les blouses, les pantalons, les jupes, les robes, les draps, les housses de couette et les peignoirs grâce à ses propriétés absorbantes.
Le plus, c’est que les vêtements en modal ne rétrécissent pas après un passage en machine et ne se froissent pas contrairement à des matières plus naturelles comme le lin.

L’entretien et le lavage d’une garde-robe composée de modal

La première chose à faire est de lire correctement les étiquettes avant de faire quoi que ce soit. Chaque marque peut avoir des recommandations précises quant à l’entretien de ses vêtements selon leurs différentes matières : Si vous passez vos vêtements à la machine, lavez-les à froid, en programme délicat et court. Évitez le repassage, de toute façon le modal ne se froisse presque pas.

Le modal est-il écologique ? 

En circuit fermé, avec le recyclage des produits utilisés et de l’eau ainsi que l’utilisation d’un bois en provenance d’une forêt labellisée, le modal peut être considéré comme une matière écologique.

L’empreinte CO2 de ce tissu est neutre car lors de sa fabrication, la réaction chimique provoquée quand le bois rencontre le solvant est compensée par la régénération des arbres ensuite. La résistance et le peu d’entretien de cette matière la rende durable.

Cependant, toutes les filières de confection de modal ne sont pas écologiques, notamment si le bois de hêtre provient d’une forêt non labellisée FSC (Forest Stewardship Council)
Bon à savoir
En guise d’alternative au modal, le lyocell est une matière encore plus écologique.
On dit souvent que le modal est le nouveau coton : l’un est une matière artificielle et l’autre est une matière naturelle. Alors lequel choisir ?

Voici un comparatif pour vous aider à faire votre choix : 
  • Le modal absorbe mieux l’humidité que le coton.
  • Le modal ne se froisse pas.
  • Le modal est plus solide.
  • Lors de la production, le modal consomme moins d’eau et d’énergie ainsi que moins de produits nocifs, surtout si on parle de coton traditionnel. Le coton bio est plus éco-friendly.
  • La production mondiale de coton utilise un peu plus de 20% de la totalité des pesticides mondiaux. 

Faut-il encore vous convaincre ? 
Bon à savoir
Conseil : Il n’est pas toujours simple de savoir quelles matières privilégier : parfois les fibres naturelles sont fabriquées via des modes de production très polluants tandis que certaines matières artificielles traitées par l’homme sont biodégradables. Une origine végétale ou animale ne signifie pas que le vêtement est 100% écologique. 
Le plus important est de savoir d’où proviennent les fibres de notre dressing et comment sont-elles fabriquées pour réduire notre impact environnemental. Sans utilisation de produits chimiques et à circuit fermé, on augmente les chances d’obtenir des matières respectueuses de l’environnement.
Opter pour des matières recyclées lorsqu’on achète des textiles synthétiques (vêtements de sport) est une bonne alternative pour limiter les dégâts.