logo Slowy

Quelles matières textiles choisir pour vos vêtements ?

Connaître les matières composant les vêtements de notre garde-robe n’est pas toujours facile, mais c’est pourtant essentiel pour comprendre leur impact environnemental, humain et sur notre santé.
Voici quelques informations sur les fibres textiles, leurs origines, les matières à privilégier pour une mode éco-responsable ainsi que leurs caractéristiques pour acheter des vêtements sains et de bonne qualité.
Les fibres textiles : naturelles et chimiques

Les différentes fibres textiles pouvant composer un vêtement

Il existe deux grandes familles de fibres textiles : les fibres naturelles et les fibres chimiques. On divise la famille des fibres naturelles en deux catégories : les matières végétales et animales.

Le groupe des fibres chimiques est composé des matières synthétiques et des matières artificielles. 

Les fibres naturelles

Ce type de fibre était le principal utilisé avant l’arrivée de la fibre synthétique dans les années 1950. On obtient des vêtements en fibre naturelle lorsque la composition de la matière n’est pas modifiée. Le processus de fabrication est uniquement composé de transformations physiques et mécaniques. 
  • Quelques exemples de matières végétales : le coton, le chanvre, le lin, l’ortie, la coco, la jute… Ce sont des matières biodégradables.
  • Quelques exemples de matières animales : la soie, le cuir, la laine, l’alpaga, le cachemir, l’angora… Elles proviennent la majeure partie du temps de poils d’animaux.
Les fibres naturelles sont agréables à porter car ce sont des matières qui rendent les vêtements doux et antistatiques. Cependant, ces matières stockent l’humidité et rendent le séchage plus long.

Les fibres chimiques

Les fibres chimiques sont arrivées au courant du XXème siècle. Le but était d’imiter les vêtements en fibres naturelles comme la laine, le cuir ou la soie ou bien de créer des nouvelles matières, plus résistantes et moins chères à la production par exemple.
  • Quelques exemples de matières synthétiques : le polyester, le polyamide, l’élasthanne (lycra), l’acrylique… Ces matières sont entièrement fabriquées par l’homme en passant par des processus de transformations chimiques.
  • Quelques exemples de matières artificielles : le viscose, l’acétate, le bambou, le lyocell… Ces matières sont produites à partir de cellulose naturelle, ce qui peut porter à confusion. Souvent, les gens confondent “fibres naturelles” et “cellulose naturelle” sur les étiquettes des vêtements. Les vêtements en cellulose naturelle sont fabriqués grâce à des manipulations chimiques, le procédé n’a rien de naturel.
Ce type de fibre permet de créer des vêtements résistants, faciles d’entretien et peu froissables. Cependant, ce sont des matières qui stockent les odeurs et qui ont souvent un aspect artificiel. 

Les matières à privilégier et à éviter

Les matières de vêtements éco-responsables

Afin de vous aider à y voir plus clair, voici une liste de matières à privilégier. 

La laine (non traitée)

Lorsqu’elle n’est pas traitée avec des produits chimiques, la laine est une matière écologique. Il faut aussi se méfier des conditions d’élevages ainsi que de l’impact des élevages sur l’environnement pour être sûr de privilégier un vêtement éco-friendly.

La soie (labellisée)

La fabrication de soie implique souvent l’utilisation de pesticides ainsi que la mort des larves pour récupérer plus rapidement leur cocon. Si vous souhaitez acheter cette matière naturelle, il faut se tourner vers de la soie labellisée (label GOTS), qui prend soin de récupérer le fil de soie après l’éclosion des chrysalides, pour ne pas avoir à ébouillanter les larves.

Le lin

Le lin est une plante cultivée en Europe, la France en est le premier producteur mondial. Sa culture n’utilise que très peu d’eau et d’énergie, ce qui rend cette matière très écologique.

Le lyocell

C’est une matière chimique artificielle fabriquée à partir d’eucalyptus. Malgré son appartenance à la famille des matières chimiques, le lyocell est fait avec un solvant organique recyclable et sa fabrication utilise moins d’eau que pour la production de coton. Cette fibre de bois provient de forêts labellisées. Sa production est donc peu polluante.
Lyocell : une matière artificielle éco-responsable
Bon à savoir
Acheter des matières dites naturelles ne suffit pas pour être sûr d’acheter des vêtements dont la production est respectueuse de l’environnement.
Certaines fibres naturelles comme la laine ou la soie par exemple, sont cultivées en grandes quantités avec l'utilisation de pesticides dans certains pays (Chine, Australie…).

Quelles matières choisir selon les saisons ? 

En hiver, il est recommandé de privilégier la laine (par exemple la laine de Mérinos), car ses fibres naturelles retiennent particulièrement la chaleur. Le cachemire, le mohair ou la vigogne sont également des matières très douces et chaudes, parfaites pour se sentir bien et braver les intempéries. 

En été, mieux vaut laisser sa peau respirer en choisissant du coton, du lin, du crêpe ou encore de la soie, des matières réputées pour être confortables, résistantes et respirantes. 

Les matières de vêtements nocives pour l’environnement

Concrètement, il est préférable d’éviter toutes les fibres chimiques. Néanmoins certaines occasions comme par exemple l’achat de vêtements de sport, nous obligent à faire des achats spécifiques. Voici une liste de matières à éviter : 

Le polyester, le polyamide et l’élasthanne

Ces matières synthétiques sont très nocives pour l’environnement pendant leur fabrication mais aussi tout au long de leur utilisation car elles relâchent des microparticules plastiques qui se disséminent sur la surface de la terre. Les tissus synthétiques recyclés sont également concernés.

La viscose

La viscose est une matière plastique d’origine végétale, mais son processus de fabrication implique l’utilisation de produits chimiques nocifs pour l’environnement ainsi que notre santé.

Le coton

On pourrait croire que le coton est une matière naturelle à privilégier, cependant sa culture consomme de l’eau et des pesticides en grande quantité. Il faut donc se tourner vers du coton recyclé ou du coton biologique.
Coton : une matière naturelle à éviter ?

En savoir plus

Fibres textiles naturelles : lesquelles privilégier ?
Guide des matières naturelles végétales et animales présentes dans vos vêtements.En savoir plus
Fibres textiles artificielles : lesquelles sont éco-responsables ?
Guide des matières synthétiques : viscose, lyocell, modal etcEn savoir plus
Fibres textiles synthétiques : des matières à éviter ?
Guide des matières synthétiques : polyester, élasthanne, acrylique ...En savoir plus