logo Slowy

Forest Stewardship Council : Tout savoir sur le label FSC

L'organisation Forest Stewardship Council, créée en 1993, sert à certifier les forêts et les produits fabriqués à base de cellulose de bois grâce à un système de gestion durable des végétaux et au respect de la biodiversité (faune, flore mais également vie humaine).
Le label FSC certifie environ 5% des forêts du monde aujourd’hui et est devenu un label très utilisé dans la mode responsable et éthique.
Label FSC (Forest Stewardship Council)

Une lutte indispensable pour l’environnement

Les objectifs principaux de cette organisation environnementale sont de lutter contre la déforestation, la destruction massive de paysages et le bouleversement de la vie humaine et animale tout en produisant du bois certifié issu de forêts gérées durablement. En effet, près de 60 millions de personnes vivent dans les forêts et plus d’un milliards dépendent des forêts pour survivre. Selon cet écolabel,  près de 13 millions d’hectares de forêt sont utilisés pour la production de produits commercialisés. A cause de cette destruction de masse, des espèces végétales et animales disparaissent. 

De plus, une déforestation brutale handicape les sols à se régénérer : la repousse des plantes et arbres est plus longue voir inexistante. Une forêt certifiée FSC permet une gestion durable et responsable de chaque élément de l’écosystème, sans oublier les ressources en eau.

Les critères de certification du label FSC

La certification forestière FSC remplit plusieurs critères : au-delà de la certification d’une bonne gestion des forêts, le bois qui en est extrait est également certifié. Le label FSC garantit une exploitation forestière légale gérée durablement. Cela exclut tout type de déforestation et promet une extraction faite dans le respect de la biodiversité et des écosystèmes. Aucun bois labellisé FSC ne provient d’une forêt génétiquement modifiée et les récoltes de bois ont été surveillées afin de ne pas enfreindre les droits traditionnels, civils et sociaux des populations locales alentour.

Le label est fondé sur un cahier des charges content 10 principes fondamentaux internationaux
  • Respect des lois du pays.
  • Droits des travailleurs et conditions de travail.
  • Droit des populations autochtones.
  • Relations avec les communautés locales.
  • Bénéfices générés par la forêt.
  • Valeurs et impacts environnementaux de la gestion forestière.
  • Planification de la gestion.
  • Suivi et évaluation des pratiques de gestion.
  • Hautes valeurs de conservation.
  • Mise en œuvre pratique des activités de gestion.
Bon à savoir
Sur 5% de forêts labellisées FSC, seulement 0,02% sont sur le territoire français.

Comment être labellisé FSC ? 

Afin de certifier une forêt avec le label Forest Stewardship Council, les propriétaires/gérants forestiers doivent contacter un organisme certificateur indépendant contrôlés et accrédités eux-mêmes par l’ASI (Assurance Services International).
Suite à cette prise de contact, un audit va être réalisé sur la forêt en question : si la forêt répond aux exigences du cahier des charges, la certification est accordée pendant 5 ans mais contrôlée chaque année afin de vérifier la bonne continuation de la gestion responsable des exploitations forestières.

Reconnaître un bois détenant la certification FSC

Il existe 3 types de certifications FSC :
  • FSC 100% : la matière du vêtement contient uniquement des fibres textiles labellisées FSC.
  • FSC recyclé : la matière du vêtement est recyclée avec des fibres en provenance de forêts certifiées FSC.
  • FSC mixte : la matière du vêtement est composée avec au moins 70% de fibres FSC
Bon à savoir
Ce label est le seul à véritablement répondre aux exigences écologiques et sociales en lien avec la gestion des forêts. Si vous cherchez à consommer plus responsable, cette organisation vous permettra d’obtenir une traçabilité précise des produits lors de la chaîne de production. Il est donc facile de remonter jusqu’à la forêt ou a été extraite le bois.